La vie communale, associative, historique, hebergement

SAINTE-PIENCE

La Chanson du Parc


Chanson Populaire vendue au profit des écoles de Ste Pience et de Plomb, des Combattants, de la Fête et des Course

Le 17 Juillet 1927


REFRAIN

Plomb, Ste Pience !
C'est en ce grand jour que nous vous fêterons.
Plomb, Ste Pience !
Ste Pience, Plomb !
Chantons donc tous bien en cadence,
Oui, en cadence !
Plomb, Ste Pience !
Ste Pience, Plomb !
Qui toujours vivront dans une belle union.
Si par ci, par là, ça cloche un peu, Patience !
Au Parc, on fera bombance.


1. Couplet de Plomb


A la Butte, le Mont dort
Et Avranche scintille.
Entre la mer tranquille.
Et les étoiles d'or.
Mais quand le soleil brille,
Dans les Bruyères bientôt,
Au Moulin des Châteaux,
Rêvez tous en famille.
Au pied des vieilles roches
Taquinez le poisson ;
Goûtez une brioche,
Et dites nous donc si c'est bon.

2. Couplet de Ste Pience

Voyez quelle bel'pierre !
Ce granit merveilleux,
Magnifique veine bleue,
Sorti de nos carrières.
Hélas maint'nant la terre
Recouvre ces trésors.
Quand donc comme naguère
En fera-t-on de l'or ?
Au loin Villedieu résonne,
Au bruit des lourds marteaux,
Des Trois Ch'minées tout là haut
Oyez son bel or qui sonne.

3. Couplet du Parc

En passant nos ancètres
Admirèrent le pays ;
Quelqu'évêque sous ces hêtres
Choisit son paradis.
Des châteaux s'y dessinent
Jardins, viviers voisinent,
Et voilà qu'a un nom,
Notre p'tit coin de renom,
Qu'il est joli ce Parc,
Avec son bois, ses mares,
Son cadre de côteaux,
Ses accacias, chênes et bouleaux.

Nos braves Parquois

Et nous voici dans l'Parc ;
Cherchez l'vieux père Ligot
Sous sont gros tas de d'guano ;
R'luquez Monsieur Pichard
Il grandit son bazar
Et le remplit dare dare.
Juguin, Leborgne, Péguet,
L'royer, Maincent, Lesieur !
Oh ! c'est tout l'même portrait.
Ce Parc mis en valeur,
Grandit, grandit, grandit ;
C'est ce que tout le monde en dit.

(Malheureusement nous n'avons retrouvé que le texte mais nous ne connaissons pas l'air de cette chanson)